• XIX°

    Du romantisme à l'impressionisme qui sont les artistes les plus célèbres? quelles sont leurs œuvres ?et dans quel mouvement les classez-vous?

    Le mouvement "Romantisme" est apparu tout d’abord dans la littérature vers la fin du XVIIIème siècle en Angleterre, puis il s’étendra sur toute l’Europe durant le XIXème siècle.
    Le mouvement romantique se base sur le rejet du rationalisme et du classicisme, s’affranchissant de l'étroite réalité et du froid bon sens.
    On y préfère l’atmosphère propice aux rêves que l’on trouve dans les romans, on aspire plus à l’idéal, aux sentiments, à l’exotisme, à l'évasion, au mystère et à l’imagination qu’à la morne existence au quotidien.
    On recherche la communion avec la nature avec son aspect sauvage et parfois mystérieux.
    La couleur y acquiert un côté symbolique, le but étant d’exprimer, par la suggestion, des sentiments intenses, mystiques.
    On retrouvera toutes ces valeurs dans la littérature, la peinture et la musique. Pour l’école française, les élèves du peintre David seront les grands acteurs de ce mouvement, à commencer par Géricault, Delacroix, Gros et Blake.
    Pour l’école française, les élèves du peintre David seront les grands acteurs de ce mouvement, à commencer par Géricault, Delacroix, Gros et Blake.
    Littérature :
    Chateaubriand, Schiller, Stendhal, Hugo, Lamartine, Balzac ...
    Musique :
    Beethoven, Rossini, Weber, Schumann, Berlioz ...

     

    Les peintres romantiques ont fait de la peinture de paysage, un genre important alors qu’il était considéré jusque-là, comme genre mineur ou comme un fond décoratif.
    Parmi les principaux peintres de cette période ont retrouve Eugène Delacroix, Théodore Géricault, Joseph Mallord William Turner, Caspar David Friedrich et John Constable.
    Les derniers tableaux de Francisco de Goya démontrent l’intérêt du romantisme pour l’irrationnel, alors que le travail d’Arnold Böcklin évoque le mystère. Aux États-Unis, la peinture romantique de paysage s’est fait connaître au travers de l’Hudson River School avec des peintres tels que Thomas Cole, Frederic Edwin Church, Albert Bierstadt ou Sanford Robinson Gifford.
    Le principal peintre de l’école de Barbizon, Camille Corot a réalisé des peintures parfois romantique et parfois imprégnée d’un réalisme qui annonçait l’impressionnisme.
    L’un des peintres majeur marquant le tournant vers le réalisme au milieu du XIXe siècle est Gustave Courbet. Dans le dernier tiers de siècle, les peintres impressionnistes comme Édouard Manet, Claude Monet, Pierre-Auguste Renoir, Camille Pissarro, Alfred Sisley, Edgar Degas et les post-impressionnistes tels que Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, Georges Seurat ou Paul Cezanne, ont amené la peinture aux portes du modernisme.

     

    Impressionnisme : écriture > Zola, Sarraute ; musique > Ravel, Debussy

     

    Pourquoi un "déjeuner sur l'herbe" de Manet fait-il scandale à l'époque?

    Parmi les trois peintures exposées au Salon, la composition centrale du Déjeuner sur l’herbe suscite les réactions les plus vives. Dans cette œuvre, Manet y confirme sa rupture avec le classicisme et l’académisme qu'il avait commencée avec La Musique aux Tuileries. Il se rapproche ainsi de l' Impressionnisme, et selon un critique de l’époque, « Manet aura du talent le jour où il saura le dessin et la perspective »

    Mais la polémique vient moins du style de la toile que de son sujet : si le nu féminin est déjà répandue et appréciée, à condition d’être traitée de façon pudique et éthérée, il est encore plus choquant de faire figurer dans la même composition deux hommes tout habillés. Une telle mise en scène, exclue en effet la possibilité d’une interprétation mythologique et donne au tableau une forte connotation sexuelle. Le critique Ernest Chesneau, résumant ce malaise, affirme ne pouvoir « trouver que ce soit une œuvre parfaitement chaste que de faire asseoir sous bois, entourée d’étudiants en béret et en paletot, une fille vêtue seulement de l’ombre des feuilles » Le Déjeuner sur l’herbe ne fait pourtant que s’inspirer d’une œuvre de Raphaël représentant deux nymphes, et du Concert champêtre du Titien, la seule différence avec ces deux peintures étant les vêtements des deux hommes. Manet, de cette manière, relativise et ridiculise les goûts et les interdits de son époque

     

    Citez un auteur du romantisme, un du naturalisme, un de la poésie, un du roman vrai et leurs œuvres.

    Le romantisme est un courant artistique d'Europe occidentale apparu au cours du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne et en Allemagne, puis au début du XIXe siècle en France, en Italie et en Espagne. Il se développe en France sous la Restauration et la monarchie de Juillet, par réaction contre la régularité classique jugée trop rigide et le rationalisme philosophique des siècles antérieurs.

    Le romantisme s'esquisse par la revendication des poètes du « je » et du « moi », qui veulent faire connaître leurs expériences personnelles et faire cesser cet aspect fictif attribué aux poèmes et aux romans. Le romantisme se caractérise par une volonté d'explorer toutes les possibilités de l'art afin d'exprimer les extases et les tourments du cœur et de l'âme : il est ainsi une réaction du sentiment contre la raison, exaltant le mystère et le fantastique et cherchant l'évasion et le ravissement dans le rêve, le morbide et le sublime, l'exotisme et le passé. Idéal ou cauchemar d'une sensibilité passionnée et mélancolique, ses valeurs esthétiques et morales, ses idées et thématiques nouvelles ne tardèrent pas à influencer d'autres domaines, en particulier la peinture et la musique. > Victor Hugo (Notre Dame de Paris) ; en poésie, Victor Hugo (Contemplations), Lamartine (Méditations poétiques)

     

    Le naturalisme est une école littéraire qui, dans les dernières décennies du XIXe siècle, cherche à introduire dans l'art la méthode des sciences expérimentales appliquées à la biologie par Claude Bernard. > Emile Zola (Nana)

     

    Lien: Télécharger « chrono XIX°.pdf »


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter