• Naissance et développement du royaume de France

    I. Les invasions et les royaumes barbares

    • Avec les invasions du V° siècle, l'Empire romian s'effondre et laisse place à des royaumes "barbares". Les Barbares sont attirés par les richesses de l'Empire romain. L'avancée se fait sentir dès le IV° S, s'accélère au V°S sous la forme de vagues successives venues de l'est: peuples germaniques, les Goths, les vandales puis celles des huns, celle des Germains (Francs, alamans, Burgondes). Cette dernière précipite la fin de l'Empire romain en 476.
    • Les Barbares établissent peu à peu leur domniation sur les terres qu'ils occupent. L'effondrement de l'Empire laisse place à un morcellement politique et à de nombreux royaumes.

                 L'un des royaumes occupé par les Francs donne son nom à notre pays. Les civilisations gallo-romaines et franque se mêlent pour donner naissance à une nouvelle civilisation dont la France est l'héritière.

     

    II. Des royaumes francs à L'empire de Charlemagne (Ht M.A V° - X° S)

        1. Le royaume franc

     

     

    • Les Francs sont un peuple germanique apparu vers le III° S. Ce sont des guerriers habiles dans les techniques du fer et de la fabrication des armes. parmi les tribus franques, on distingue les Francs Saliens et les Francs Ripuaires. L'expansion des Francs Saliens (Dont le chef est Mérovée) commence lors de la grande poussée germanique du début du V° S. Quelques années plus tard, Clovis (petits fils de Mérovée) devient maître d'une grande partie de la Gaule.
    • Né vers 466,mort en 511, Clovis succéda à son père vers 481 qui dirigeait un petit royaume au nord de la Gaule. Il s'impose comme le premier roi de France par ses victoires sur les autres peuples barbares et par la constitution d'un grand royaume franc. Grâce à son baptême (permet au roi d'obtenir le soutien de l'Eglise et fait de la France la "fille aînée de l'Eglise") et à ses conquêtes, Clovis lègue à son successeur un pouvoir qui a une base chrétienne (peuple franc = religion catholique) et territoriale. Après Clovis, la dynastie mérovingienne s'affaiblit. Les rois sont dépourvus de tout pouvoir. Celui-ci est détenu par las maires du palais, chargés de l'administration du royaume.

     

        2. L'empire de Charlemagne

     

     

     

     

     

    • Fin du VII° S, une famille aristocratique, originaire d'Austrasie, celle des Pippinides, s'accapare du pouvoir (Maires du palais). un de ses représentants, Pépin le Bref, fils de Charles Martel qui arrête les Arabes à Poitiers en 732, fonde la dynastie carolingienne en 751. son fils Charlemagne (règne 768 - 814) reçoit une éducation guerrière, soumet une grande partie de l'Occident, se dote d'une capitale "Aix la Chapelle" et devient empereur en 800.
    • Charlemagne gouverne l'Empire à l'aide de comtes et de missi dominici (envoyés du maître). Il s'appuie sur l'Eglise pour rénover l'Etat. Il fait de la vassalité un des rouages de sa politique.
    • La renaissance carolingienne s'exprime dans l'art et dans la production littéraire (histoire et pensée politique)
    • Louis 1er le Pieux, qui succède à son père Charlemagne, parvient à conserver l'unité de l'Empire. En 840 à sa mort, la couronne revient à son fils Lothaire 1er qui veut diriger seul l'Empire. Ses deux frères, Louis le Germanique et Charles le Chauve, n'acceptent pas ses prétemptions et s'unissent contre lui. Ils s'engagnet à se prêter une aide mutuelle > Les Serments de Strasbourg 842 (1er texte en langue romane).
    • Lors du Traité de Verdun en 843, l'Empire est partagé en 3 royaumes d'égale importance et totalement indépendant (acte de naissance de l'Europe).

     

    III Le rassemblement par les rois capétiens (début M.A Classique X° - XII° S)

    LES ROIS CAPÉTIENS

    NOMVIERÈGNEPRECISIONS
    Hugues Capet 940 - 996 De 980 à 996 Fils de Hugues le Grand
    et de Hedwige de Saxe
    Décède de Maladie
    Robert II le Pieux 972 - 1031 De 996 à 1031 Fils de Hugues Capet
    et de son Epouse Adélaïde d'Aquitaine
    Décède de maladie
    Henri Ier 1008 - 1060 De 1031 à 1060 Fils de Robert II le Pieux
    et de Constance d'Arles
    Philippe Ier 1052 - 1108 De 1060 à 1108 Fils d'Henri Ier
    et de Anne de Kiev
    Louis VI le Gros 1081 - 1137 De 1108 à 1137 Fils de Philippe Ier
    et de Berthe de Hollande
    Décède de dysenterie
    Louis VII le Jeune 1120 - 1180 De 1137 à 1180 Fils de Louis VI le Gros
    et d'Adèle de Savoie
    Décède de cachexie
    Philippe II Auguste 1165 - 1223 De 1180 à 1223 Fils de Louis VII
    et d'Adèle de Champagne
    Décède de maladie
    Louis VIII le Lion 1187 - 1226 De 1223 à 1226 Fils de Philippe II Auguste
    et d'Isabelle de Hainaut
    Décède de dysenterie
    Louis IX
    (Saint-Louis)
    1214 - 1270 De 1226 à 1270 Fils de Louis VIII le Lion
    et de Blanche de Castille
    Décède de dysenterie à Tunis
    lors de la Huitième Croisade
    Philippe III le Hardi 1245 - 1285 De 1270 à 1285 Fils de Louis IX
    et de Marguerite de Provence
    Décède de dysenterie à Perpignan
    Philippe IV le Bel 1268 - 1314 De 1285 à 1314 Fils de Philippe III
    et d'Isabelle d'Aragon
    Décède suite à une chute de cheval
    Louis X le Hutin 1289 - 1316 De 1314 à 1316 Fils de Philippe IV le Bel
    et de Jeanne Ière de Navarre
    Décède d'un malaise
    Jean Ier 1316 - 1316 1316 Fils de Louis X le Hutin
    et de Clémence de Hongrie
    Décède 5 jours après sa naissance
    Philippe V le Long 1293 - 1322 De 1316 à 1322 Second fils de Philippe IV le Bel
    et de Jeanne Ière de Navarre
    Décède de dysenterie et fièvre à Longchamp
    Charles IV le Bel 1294 - 1328 De 1322 à 1328 Troisième fils de Philippe IV le Bel
    et de Jeanne Ière de Navarre
    Décède de maladie

    Suivra ensuite la dynastie des Capétiens Valois


    Philippe VI de Valois, né en 1293, fils de Charles de Valois (1328-1350)
    Jean II le Bon, né en 1319, fils de Philippe VI (1350-1364)
    Charles V le Sage, né en 1338 à Vincennes, fils de Jean II le Bon (1364-1380)
    Charles VI le Fol, né à Paris en 1368, fils de Charles V le Sage (1380-1422)
    Charles VII le Victorieux, né à Paris en 1403, fils de Charles VI (1422-1461)
    Louis XI le Prudent, né en 1423 à Bourges, fils de Charles VII (1461-1483)
    Charles VIII l'Affable, né en 1470 au Château d'Amboise, fils de Louis XI (1483-1498)

     

        1. Avènement de Hugues Capet

    X° S: le peuple choisit lui-même leur roi. 987 Hugues Capet: Roi de France = Roi intermédiaire entre Dieu et son peuple > statut exceptionnel

    Le rite d'initiation transforme le roi (désigné par coutume jusque là) en roi sacralisé par l'onction divine que lui dispense l'église.

    Clovis V meurt sans descendance; 2 princes sont candidats, Charles de Lorraine, proche parent,  et Hugues Capet, issu d'une famille de comtes de Paris, Ducs des Francs. > son sacre marque la fin des carolingiens et l'avénement des capétiens à la royauté.

     

    Cérémonie du sacre des rois

    Le sacre des rois de France

     

        2. Consolidation de la monarchie

    Les atouts du roi

    - C'est un suzerain suprême, vassal de personne.

    - La succession et le sacre de leur aîné de leur vivant

    - L'agrandissement du domaine par une politique de mariage + rachat des terres.

    >> Bataille de Bouvines 1214: Philippe Auguste la gagne et consolide ainsi la monarchie du royaume et de toute l'Europe.

     

    IV L'affirmation du pouvoir de l'état (M.A classique XIII° S)

        1. L'organisation de l'état

    Télécharger « Les capétiens »

    XIII° S, notamment sous le règne de Saint Louis (Louis IX), l'institution se perfectionne:

    - plan local: création des  "baillis et sénéchaux"

    - Niveau central: spécialisation de la cour du roi en Conseil du roi, Parlement et Chambre des comptes

    - Plan monétaire: les ordonnances de 1263 et 1265 donnent au peuple une monnaie stable et saine fondée sur l'or.

    monnaie capétienne

     

     

    Saint Louis

    Roi de France entre 1226 et 1270: roi qui a le plus marqué l'histoire de la France par sa personnalité hors du commun et par son action politique et religieuse.
    Sa vie nous est connue par différents ouvrages: les grandes chroniques de France ( lien )
    Joinville: Saint typique du XIII° S, a écrit la vie de Monseigneur Saint Louis. Il cherche à imiter le Christ, pratique la charité en faveur des pauvres. Il joue un rôel d'arbitre à l'intérieur et l'extérieur du royaume. C'est un "apaiseur".
    La mort de Saint Louis à Tunis 1270 intervient dans un contexte général de dégradation de la situation économique et sociale du royaume.
    Saint Louis incarne le souverain idéal et s'impose à tous ses successeurs comme un modèle. Il sera canonisé après sa mort en 1297.

     

        2. Paris, capitale des Capétiens

     

    domaine royal capétien

    Les Capétiens et la France

     

    • Le rôle de Paris, capitale du royaume, se précise en même temps que la puissance capétienne s'agrandit.
      Philippe Auguste (roi de 1180 à 1223), Saint Louis et Philippe le Bel (roi de 1285 à 1314) fixent les origines du pouvoir central, la Parlement, la chambre des comptes, le Trésor...
      - Philippe Auguste fait construire le Louvre, alimente les fontaines, pave les rues
      - Saint Louis fait bâtir la Sainte Chapelle

      ste chapelle

      La Sainte Chapelle


      - Philippe le Bel termine l'aménagement du palais
      1250: Le gros oeuvre de Notre Dame est achevé.

      Notre Dame


      >> Le perfectionnement de la construction montre l'importance que les rois accordent au bâtiment.
    • Paris est la ville la plus peuplée de l'Occident chrétien avec un peu plus de 200 000 habitants à la fin du XIII° S.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter