• Les êtres vivants dans leur milieu

    Les relations alimentaires entre les êtres vivants

     

    Pour remplir leurs diverses fonctions les êtres vivants ont besoin d’énergie et de matière. Matière et énergie circulent d’un être vivant à un autre dans un ensemble qui constitue un système en équilibre.

     

    I/ Les chaînes alimentaires

    Une chaîne alimentaire est constituée de plusieurs maillons, les chaînes alimentaires sont étroitement liées entre elles et forment un réseau alimentaire (réseau trophique). Le premier maillon est toujours un végétal vert. En effet, les plantes chlorophylliennes ne mangent pas d’autres êtres vivants mais fabriquent leurs constituants, à la lumière, à partir d’eau, de sels minéraux et de CO2. Les plantes vertes sont des producteurs de matière organique, les animaux sont consommateurs de matière organique.

     

    Un écosystème est un système fonctionnel unissant les êtres vivants d’un milieu ou biocénose, avec les éléments physiques de ce milieu qui constituent le biotope.

    Ecosystème = toutes les espèces et les relations qu’elles établissent entre elles et avec le milieu.

     

    écosystème

     

    Une chaîne alimentaire est une suite d’êtres vivants reliés par une relation alimentaire.

     

    Les producteurs primaires sont les végétaux chlorophylliens.

    Les végétaux chlorophylliens sont autotrophes.

    Les consommateurs sont les êtres vivants qui fabriquent leur matière à partir de matière organique préexistante. Ils sont hétérotrophes.

    Les décomposeurs sont les êtres vivants qui utilisent la matière organique morte pour produire leur matière. Au sens strict, les décomposeurs sont les bactéries et les champignons.

    Dans le milieu, la diminution du nombre des individus et celle de la masse de matière vivante d’un maillon à l’autre s’expliquent par l’emploi d’une partie des aliments comme source d’énergie.

    L’énergie circule sans discontinuer le long des maillons des chaînes alimentaires, rien ne se perd, tout se transforme. Plus on s’éloigne du producteur primaire, plus la production de matière vivante est faible.

     

    Les êtres vivants dans leur milieu

     

    Milieu et écosystème

    BIOTOPE

    Milieu physique et chimique dans lequel vivent les végétaux et les animaux.

    Elément non vivant de l’écosystème.

    Elément abiotique.

    BIOCENOSE

    Ensemble des êtres vivants qui trouvent dans le milieu les conditions leur permettant de vivre et de se reproduire.

    C’est un ensemble plus ou moins riche en espèces entre lesquelles existent des liens d’interdépendance : compétition, symbiose… appelés relations trophiques.

     

    Le maintien de la vie sur Terre dépend presque entièrement de l’énergie solaire. Cette énergie est utilisée par les végétaux chlorophylliens grâce au phénomène de la photosynthèse peuvent fabriquer de la matière organique à partir du CO2, de l’eau et des sels minéraux présents dans le sol.

     

    écosystème biotope biocénose

     

    II/ La concurrence alimentaire

    La concurrence alimentaire est très limitée grâce à une efficace répartition de l’espace vital.

    Les liens d’interdépendance :

    -           Le parasitisme : les parasites sont des animaux ou des végétaux qui vivent sur un organisme animal ou sur un végétal et se nourrissent à ses dépens. Cette présence peut avoir des conséquences pour l’hôte : maladie parfois mortelle. Les parasites peuvent être considérés comme des prédateurs car ils se nourrissent aux dépens de leurs hôtes. Mais il y une différence avec la prédation : dans la prédation la mort est immédiate, dans le parasitisme, si elle se produit elle se produit après une longue exploitation.

    -           La symbiose : c’est une association entre deux végétaux ou deux animaux ou un animal et un végétal. Chacun tire un profit. Les lichens sont le résultat d’une symbiose entre une algue et un champignon. L’homme y compris vit en symbiose avec des micro-organismes qui se trouvent dans le corps humain.

     

    Liens: Télécharger « schéma les êtres vivants dans leur milieu.pdf »


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    silina pokora
    Dimanche 9 Octobre 2011 à 19:01

    merciiii pour c informations

    2
    troudi rania
    Vendredi 3 Février 2012 à 15:02

    ma3loumet ki we4ni. la 3alé9aaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    3
    alpacino
    Mardi 28 Février 2012 à 21:27
    bonsoir, vous dites que << le maintien de la vie sur Terre dépend presque entièrement de l’énergie solaire>>. peut-on remplacer le mot presque de la phrase par totalement, puisque on sait très bien que l’énergie solaire est indispensable pour la vie sur terre à 99,9.... % alors que l'énergie qui provient du noyau de la terre n'est que de 0,005 %
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :