• La répartition de la population sur le territoire national et en Europe

    I La répartition de la population sur le territoire national

    Le caractère attractif d'une zone peuplée trouve sa justification dans sa situation, son histoire, son économie dynamique, son rayonnement...

    Le caractère non attractif d'une région s'explique par sa situationpériphérique, voire isolée, son économie déclinante.

     

        1. Les régions de fortes densités

    • Dans la France hexagonale
      - Sur les façades maritimes sauf la côte landaise
      Côte atlantique, Manche, Mer du Nord: fortes densités grâce aux infrastructures portuaires et aux activités qui s'y rattachent, ainsi qu'au tourisme balnéaire.
      Côte méditerranéenne: zone de réception des migrations internes et extérieures en raison des emplois offerts par le tourisme balnéaire et par les industries liées aux nouvelles technologies.
      - Sur les vallées des grands fleuves:
      La Seine, la Loire, le Rhin et surtout le Rhône: la circulation facilitée induit un développement urbain et économique intense.
      - Région parisienne: fort pouvoir de commmandement, polarise la population en différentes couronnes urbaines successives.
      - Vieilles régions industrielles fondées sur le charbon (Nord, Lorraine), elles conservent des densités importantes malgré la fermeture des mines, en raison de la présence des villes.

     

    • Dans la France d'Outre-Mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion)
      Densité 2 à 3 fois supérieure à celle de la Métropole. taux de natalité élevés. Transition démographique en voie de réalisation. population d'une grande diversité ethnique nettement plus jeune que celle de la Métropole.

     

        2. Les régions de faibles densités

    •  Dans la France héxagonale: 3/4 du territoire
      - Les hautes terres délaissées des Ardennes, du Massif Central et des Pyrénées: "diagonale du vide" de la Lorraine aux Pyrénées centrales, sauf région de Toulouse > discontinuité dynamique.
      - Les régions des hautes montagnes: Alpes, Pyrénées du Sud

     

    • Dans la France d'Outre-Mer
      Densités extrêmement faibles dans les terres très froides (Terre Adélie > hommes > missions scientifiques; Guyane occupée par la forêt équatoriale > population très variée concentrée dans les villes du littoral, Cayenne, Kourou et Saint Laurent du Maroni)

     

    II La répartition de la population à l'échelle de l'Europe

     Grands contrastes en Europe
    + de 730 millions d'habitants (500 millions en U.E)
    Europe = 4° foyer de peuplement mondial, après les 3 plus grands foyers asiatiques

    • Les zones de faibles et moyennes densités
      - zones de faible densité: au nord du 60° parallèle > rigueur du climat, extrêment froid. Nuit polaire. zones quasiment inhabitées autour du cercle polaire.
      - zones de moyenne densité: étalement des populations rurales de l'Europe de l'Est > agriculture > grands espaces 

     

    • Les zones de fortes densités de population
      Espace qui va de l'Angleterre à l'Italie en passant par les pays du Benelux, Allemagne de l'ouest et France de l'est >> DORSALE EUROPENNE (région la plus urbanisée et développée économiquement)
      Fortes densités interrompues par l'arc alpin.
      Phénomènes de littoralisation en particulier dans l'Europe méditerranéenne. Les littoraux exercent une forte attractivité sur les hommes.

     

    III La répartition de la population européenne aux échelles nationales

    •  Des pays aux densités contrastées
      - L'Espagne et la France: fortes densités le long des littoraux (méditerranée & atlantique) et des vallées (Rhône) et à partir des grandes villes (Madrid, Paris).
      Densités faibles à l'intérieur des 2 Alpes (diagonale du vide en France) et sur les hautes montagnes des Pyrénées et des Alpes.
      - Royaume-Uni: très peuplé en Angleterre (berceau de la révolution industrielle)
      Densités faibles en Ecosse (climat vidoureux, éloignement)
      - Italie: très peuplée sur les littoraux et la plaine du Pô.
      Faiblement peuplée sur la chaîne des Apenins 

     

    • Des pays aux fortes densités
      Pays-Bas et Belgique: activités issues de la révolution industrielle et progrès agricoles > intenses sur de faibles superficies.
      - Espaces les plus urbanisés: espaces européens les plus peuplés > villes de la Ruhr, Randstadt Holland qui va d'Amsterdam à Rotterdam et de la Haye à Utrecht.

     

    • Des pays de faibles densités
      - Pays baltes: ils vivent dans des conditions naturelles et économiques peu propices aux fortes densités
      - Pays scandinaves (Norvège, Suède, Finlande): économiquement en avance mais ont des grandes superficies glaciales, montagneuses et vides.

     

     

    L'Europe, hormis la France, voit une baisse généralisée du taux de natalité qui réduit fortement l'accroissement de la population en Allemagne et au Royaune-Uni par exemple. 

     

    Lien: Télécharger « Répartition pop.doc »


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter