• L'apprentissage de la lecture

    Lire = lien entre le langage écrit et le langage oral > comprendre que la parole est constituée de phonèmes, et qu'à ces phonèmes (oraux) correspondent des graphèmes (écrits: lettres ou groupes de lettres).

     

    I Quatre grandes activités à distinguer

    Il est important de mener simultanément des activités sur le code (= aspect technique de l'apprentissage) et sur le sens:
    - Familiarisation avec les textes écrits ou acculturation 
    - Production de textes
    - Compréhension de textes
    - Identification et production de mots (connaissance graphique et phonologique)

     

        1. Acculturation

    Acculturation = construction d'une culture. = acquisition d'une culture orale et écrite sur laquelle on pourra s'appuyer pour avoir accès à la lecture.

     

        2. Lien lire/écrire

    L'écriture va permettre d'établir des correspondances phonèmes/graphèmes. L'encodage est l'autre versant du décodage: on partira du son et dela capacité à découper un mot en différents phonèmes pour pouvoir les retranscrire à l'écrit.

    Passer de l'oral à l'écrit, encoder, permet l'acquisition orthographique et permet de  travailler le principe alphabétique.

    La syntaxe peut influer sur le décodage: "Les poules du couvent couvent" >> les deux derniers mots sont orthographiquement semblables mais se prononcent différemment selon leur place dans la phrase et donc selon la syntaxe.

    Elle va aussi permettre d'installer du sens, car les mots d'une phrase établissent des relations entre eux qui donnent un sens différent selon l'ordre dans lequel ils sont écrits: "Le garçon pousse la fille" / "La fille pousse le garçon"

     

        3. Compréhension

    Comprendre un texte, c'est être capable de repérer le thème du texte (de quoi parle le texte) et le propos (ce qu'en dit le texte). La lecture compréhension est une activité cognitive composée d'un ensemble de processus:
    - reconnaissance du mot et activation du concept sémantique (= activation du sens du mot)
    - traitement syntaxique (mise en relation des diférents mots)
    - assemblage des propositions pour constituer le sens du texte

    Comprendre un texte, c'est être capable de se construire une image mentale à partir du traitement des informations rencontrées mais aussi à partir des connaissances antérieures du lecteur.

    Le but de la lecture est de comprendre ce qu'on lit. 
    Ecole >> former des lecteurs
                    former des lecteurs autonomes qui savent lire des textes littéraires et des textes documentaires

     

        4. Identification des mots écrits 

    Pour identifier un mot, le lecteur doit relier une information visuelle (le mot écrit) à un savoir déjà acquis du fait de l'apprentissage de la parole: l'image acoustique de ce mot (représentation des phonèmes qui le constituent) et sa/ses signification(s). Deux manières d'y parvenir:

    - Identification des mots par la voie indirecte (déchiffrage): les lettres sont assemblées pour constituer des syllabes prononçables, le mot est prononcé et comparé aux mots proches dont on a déjà des images auditive dans la mémoire.

    - Identification des mots par la voir directe (lecture courante): possible que si le lecteur dispose déjà, dans sa mémoire, d'une image orthographique du mot. Le mot est quasi instantanément reconnu, à la fois visuellement, auditivement et sémantiquement.

    Pour lire, il existe deux voies d'accès: la voie directe et la voie indirecte. Le lecteur expert favorise la première alors que le débutant utilise la seconde.

     

            a. Comment les mots écrits sont-ils mémorisés?

    Lorsque le lecteur reconnaît un mot, il active les 3 secteurs suivants:
    - la représentation phonologique (sa prononciation)
    - la représentation orthographque (son aspect visuel)
    - la représentation sémantique (son sens)

    Lorsque le lecteur connaît déjà le mot, il le reconnaît visuellement, il identifie les lettres puis a accès aux représentations orthographique, sémantique et phonologique. Il peut donc le prononcer. C'est la voie directe.

    Lorsque le lecteur ne connaît pas le mot, il l'analyse, identifie les lettres et segmente le mot en graphèmes. Chaque graphème est converti en phonème puis les phonèmes sont associés, sont combinés, ce qui permettra la prononciation. c'est la voie indirecte.

    >> Plus les mots sont connus à l'oral, plus on peut activer la représentation sémantique et faciliter l'apprentissage du mot nouveau.

    >> Le stade orthographique nécessite d'être stabilisé et donc le mot nouveau doit être rencontré souvent et dans divers contextes.

     

            b. L'entrée dans le code 

    Code = capacité à établir une correspondance entre le son (phonème) et son écriture (sa transcription en graphème)

    • Principe alphabétique: pour pouvoir découpé le mot en unités sonores et les convertir en graphèmes, l'élève doit connaître la nature alphabétique de la langue > Alphabet latin = 26 lettres.
      Pour faire découvrir le principe alphabétique, il existe deux grands types d'approches:
      - celle qui part de l'oral vers l'écrit (j'entends [o], cela peut s'écrire: o, eau, au...)
      - celle qui part de l'écrit vers l'oral (je vois a, je prononce [a], mais a+u = [o]...)
    • Stade logographique: l'identification du mot est contextuelle, le mot est identifié grâce à sa typographie ou l'image/dessin qui l'accompagne, l'indice est visuel. (exemple de l'enseigne Mc Donald)
    • Stade alphabétique: pour identifier le mot, l'élève doit associer la lettre ou combinaison de lettres (graphème) au son (phonème). C'est la correspondance graphophonologique.
    • Stade orthographique = étape du lecteur expert = étape de reconnaissance globale du mot qu'on traite sans le décomposer, de façon très rapide (voie directe). Cette acquisition du principe alphabétique est aussi développé par l'écriture. Il n'est pas nécessaire d'attendre que l'enfant sache lire pour le faire écrire. L'entrée dans l'écrit facilitera également l'association graphophonologique.

     

    II Les conceptions de l'apprentissage de la lecture

    Télécharger « methodes-de-lecture.pdf »


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter