• Reproduction = capacité que les êtres vivants ont et qui leur permet de donner naissance à d’autres êtres vivants de la même espèce.

     

    2 modes de reproduction : reproduction sexuée et reproduction asexuée.

     

    I/ La reproduction sexuée

     

    Mode de reproduction le plus général. Avec des différences selon les espèces : certains animaux sont ovipares (ils pondent des œufs fécondés) et d’autres sont vivipares (les embryons se développent dans le ventre de la mère et sont alimentés par un cordon ombilical).

     

    Mode de reproduction faisant intervenir des individus de sexe opposé, mâle et femelle, ainsi que des cellules spécialisées, également mâles ou femelles : les gamètes. C’est la reproduction sexuée qui permet le brassage des gênes et l’apparition d’individus différents des parents.

    GONADES: organes reproducteurs

    GONADES MALES: Testicules                                                                                                                       GONADES FEMELLES: Ovaires

     

    GAMETES MALES: Spermatozoïdes                                                                                                              GAMETES FEMELLES: Ovules

     

    Des caractères distinguent les spermatozoïdes des ovules : les spermatozoïdes sont nombreux, mobiles et de petite taille. Les ovules sont en nombre limité, immobiles et volumineux.

    reproduction sexuée

     

    La fécondation

    La vie d’un nouvel être commence avec la rencontre d’un spermatozoïde et d’un ovule (cellule – œuf). Quand l’ovule est fécondé par le spermatozoïde, les 2 cellules se fondent l’une dans l’autre pour donner une nouvelle cellule qui se divise et se multiplie. Ainsi commence à se développer le nouvel être.

     

    Chez toutes les espèces, il existe des mécanismes qui empêchent la pénétration dans l’ovule de plusieurs spermatozoïdes. Ce phénomène est important car un œuf résultant de la fécondation d’un ovule par plusieurs spermatozoïdes est un œuf anormal, incapable de se développer.

     

    Les bactéries se reproduisent généralement par simple division en deux. C’est une reproduction asexuée. Mais elles se reproduisent aussi par reproduction sexuée. Lors de l’accouplement entre 2 bactéries il y a injection du chromosome de la bactérie mâle dans la bactérie femelle. La bactérie femelle se divise alors en deux bactéries.

     

    La parthénogenèse

    Développement d’un nouvel individu à partir d’un ovule vierge, c’est-à-dire non fécondé par un spermatozoïde.

     

    reproduction sexuée fleur

    II/ La reproduction asexuée

    Lien: la reproduction asexuée

     

    La reproduction asexuée est surtout un phénomène végétal, elle est très rare chez les animaux.

     

    La reproduction asexuée est le processus par lequel un individu donne naissance à deux individus de même espèce sans intervention de phénomènes sexuels (sans formation de gamètes et sans fécondation).


    On parle de multiplication végétative : une plante donnée produit des descendants qui lui sont génétiquement identiques, l’ensemble de tous ces descendants forme un clone.

    reproduction asexuée

    Les différents modes de reproduction végétative :

     

    Certaines plantes disposent d’organes spécialisés appelés bulbilles : ce sont des bourgeons qui peuvent être issus de bourgeons foliaires, de boutons floraux, de feuilles mais aussi de racines. A maturité, les bulbilles se détachent de la plante mère et produisent une nouvelle plante.

     

    D’autres espèces produisent par exemple sur leurs feuilles des plantules, prêtes à s’enraciner dès leur détachement de la plante mère.

     

    Il existe aussi des plantes qui se multiplient en produisant de longs rameaux souples qui s’enracinent en touchant le sol, des rhizomes ou encore des tiges rampantes appelées stolons qui possèdent à leur extrémité une rosette de feuilles et qui peut se détacher de la plante et s’enraciner.

     

    Des espèces d’arbres peuvent se multiplier en produisant de nouveaux individus appelés drageons à partir de leurs racines.

     

    reproduction sexuée fleur

    De nombreuses plantes présente la particularité de pouvoir être bouturées. Ainsi, un morceau de tige placé dans de bonnes conditions d’humidité peut reconstituer une plante entière en produisant des racines puis des feuilles. Une simple feuille, un fragment de racine ou de rhizome peut, dans certains cas, donner un résultat identique.

     

    III/ Comparaison reproduction sexuée / reproduction asexuée

     

    La reproduction sexuée a pour effet un brassage du matériel génétique au sein d’une population donnée, qui permet la création d’individus nouveaux, multipliant ainsi les possibilités d’adaptation et crée une grande diversité.

     

    Le matériel génétique

    Tous les êtres vivants ont les mêmes constituants chimiques.

    Les gènes portent l’information génétique nécessaire à la synthèse des protéines par la cellules. Ces protéines permettent l’expression des caractères héréditaires et la fabrication de l’insuline, de l’hémoglobine et de toutes les protéines indispensables au fonctionnement de l’organisme.

     

    A.D.N

    L’A.D.N est une molécule qui constitue la phrase dont les gènes sont les mots. L’alphabet génétique est constitué de quatre lettres : A T G C. Ces lettres sont 4 constituants chimiques différents complémentaires 2 à 2. L’ordre dans lequel sont agencés ces constituants donne le code génétique.

     

    Les chromosomes sont constitués d’une molécule filiforme d’A.D.N. Cette molécule porte le code génétique. Les chromosomes sont toujours en nombre pair et semblables morphologiquement deux à deux. Une paire est appelée caryotype, le caryotype humain est formé de 23 paires. Le nombre de paires de chromosomes diffère selon les espèces. Un chromosome porte plusieurs gènes. Le programme génétique d’un être vivant né par reproduction sexuée provient pour moitié de son père et pour moitié de sa mère. Les deux chromosomes d’une paire, bien que morphologiquement identiques, n’ont pas la même origine, l’un est d’origine paternelle et l’autre d’origine maternelle.

     

    IV/ La cellule

    Toutes les cellules ont une constitution identique :

    -            Une membrane cytoplasmique qui délimite et protège la cellule. Permet des échanges entre les milieux intra et extra cellulaires.

    -            Le cytoplasme : gelée qui contient les éléments indispensables à la vie de la cellule.

    -            Un noyau qui contrôle l’activité cellulaire. Il contient l’information génétique qui permet la synthèse des protéines.

    cellule

     

    Télécharger « schéma reproduction sexuée.pdf »

    Télécharger « schéma plantes à fleurs.pdf »


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique