• Une fiche PDF ICI


    votre commentaire
  • Faute de cours sur le thème, je reprends la fiche du blog "CRPE un jour CRPE toujours"

    "Le lexique"

    Quelques exercices sur http://www.ccdmd.qc.ca/fr/


    votre commentaire
  • Comme le titre l'indique, voici un site qui propose des exercices interactifs, et pas seulement, sur l'orthographe, le vocabulaire, la grammaire... Bref avec ce site, la question de grammaire, orthographe, lexique est dans la poche!!!

    « http://www.ccdmd.qc.ca/fr/ »

     + « grammaire française »


    votre commentaire
  • I Le découpage administratif de la France

    Il correspond aux divisions administratives mises en place progressivement par l'Etat créant ainsi des collectivités territoriales qui gèrent leurs différents territoires.

    Le département comme la commune sont un héritage de la Révolution; les régions sont créées par la loi de décentralisation de 1982.

        1. Le département, outil de centralisation, regroupe plusieurs communes.

    • Le Préfet représente l'Etat dans chaque département.
    • Le département géré par le Conseil Général qui siège au chef-lieu du département

    - gère les collèges, bibliothèques, archives départementales

    - distribue les aides sociales au logement, à la famille, aux personnes âgées

    - est responsable des plans des services réguliers des transports de voyageurs, plans de sentiers et chemins de grandes randonnées

    - administre les ports de commerce et de pêche

    Télécharger « quels-sont-pouvoirs-du-departement.html »

     

        2. La région administrative reproupe plusieurs départements

    • 22 régions métropolitaines + 4 régions d'outre-mer, monodépendantes par la loi du 31/12/82
    • La loi Deferre (décentralisation 1982) a permis de transférer une partie du pouvoir de l'Etat aux collectivités territoriales dont la région en la dotant de compétences propres.

    - gère les lycées et ses personnels

    - gère les TER, les ports fluviaux, aménage les aéroports

    - met en oeuvre le plan régional en matière d'aménagement et de développement économique par des "contrats de projet Etat-Région"

    Chaque région fixe les grands objectifs à moyen terme dans le SDRAT (Schéma régional d'aménagement et de développement du territoire)

    Télécharger « quels-sont-domaines-intervention-region.html »

     

        3. Des réformes de redécoupage administratif sont périodiquement envisagées

    Devant l'émiettement administratif français, le comité des réformes des collectivités locales (Psdt Ed. Balladur) a fait une proposition en février 2009, plus ou moins contestée:

    - le regroupement en une quinzaine de régions "à taille européenne" s'est heurté à une opposition à tout découpage. La formule du volontariat a été retenue.

    - un redécoupage des 4039 cantons dans des arrondissements plus étendus à l'intérieur des départements à été proposé face à l'hostilité envers la suppression de l'échelon des départements.

    Télécharger « projet-loi-reforme-collectivites-territoriales.html »

    Télécharger « Administration_territoriale_de_la_France »

     

    II Les régions françaises sont très diverses

        1. Chaque région a une identité et un logo

    Région administrative: ensemble doté d'une relative cohérence,a vec un sentiment d'appartenance. Les 26 régions ont chacune leur identité qui s'exprime à travers un logo, une pub pour les promouvoir!

     

    Lorraine

     

     

    • Les habitants s'intègrent à l'identité de leur région. L'identification est d'autant plus facile que l'unité culturelle et historique est forte et se reconnaît dans un toponyme unique (Bretagne, Alsace...).

    Toponyme composé: identification plus complexe > En PACA, on se sent d'abord niçois ou marseillais avant de se sentir de la région PACA.

    • Les logos des régions transmettent une image de marque. Il reprend sous forme symbolique les aspects représentatifs de l'identité culturelle et géographique propre à chaque région. Le ministère de l'intérieur fige les logos (loi février 2009) pour les normaliser sur les plaques d'immatriculations.

      plaque immatriculation

    • Les logos des régions privilégient certains thèmes:

    - situation de la région dans le pays: Franche Comté (Est), POitou-Charentes (S.O)

    - caractéristiques naturelles: aquitaine, Limousin, Auvergne (volcan utilisé)

    - racines historiques: Bourgogne, Midi-Pyrénées, PACA, Bretagne, Alsace

    - ouverture, dynamisme; Ile de France, Lorraine

    - attachement affectif: Nord-Pas-de-Calais, centre, Champagne-Ardennes

     

        2. Les facteurs de diversité

    - situation: Métropole, Outre-mer, France du nord, de l'est, du midi, de l'ouest, proximité avec un pays

    - urbanisation ou ruralité

    - littoralité ou situation intérieure

    - cadre physique: relief principal, climat

     

        3. Un territoire centralisé, des régions dynamiques favorisées par la construction européenne, et des espaces en retard.

    • La France se caractérise d’abord par sa forte centralisation. La région Île-de-France est le « centre » du pays par un processus de croissance cumulative : sur 2.2 % du territoire national, elle rassemble plus de 18 % de la population, 22 % de l’emploi et 28 % de la production nationale, 42 % des chercheurs et presque la moitié des chercheurs du secteur privé.
    • Les régions périphériques progressent : Rhône-Alpes, l’Ouest armoricain (Bretagne et Pays de la Loire), le Languedoc-Roussillon et l’Alsace ont connu une croissance un peu plus marquée que la moyenne nationale, et ont donc vu leur poids relatif augmenter.
    • Entre 1990 et 2003, le PIB métropolitain a augmenté de 28 % en volume, soit une hausse de 1.9 % par an en moyenne.

     

    -          Le PIB a augmenté de 43 % dans les Pays de la Loire contre moins de 20 % en Bourgogne, en Auvergne, en Lorraine et en Champagne-Ardenne.

    -          Les plus fortes croissances se situent dans les régions de l’Ouest, du Midi et du Sud-Est de la France, en tête desquelles les Pays de la Loire et la Bretagne.

    -          Dans les régions du Nord et du Centre, le PIB a augmenté moins vite que la moyenne nationale.

     

    • L’Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine, Midi-Pyrénées) et la Franche-Comté connaissent des augmentations du PIB et du PIB/habitant supérieurs à la moyenne.
    • Le Sud-Est (Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes) enregistre une hausse soutenue du PIB, mais le PIB/habitant y croît moins que la moyenne.
    • On y distingue ainsi au sein du « croissant dynamique » les régions dont le PIB augmente plus que la moyenne, mais pas suffisamment par rapport à l’accroissement de la population : le Languedoc-Roussillon est pénalisé par sa très forte croissance démographique.
    • L’opposition longtemps admise entre une France industrielle du Nord-Est et une France rurale et agricole du Sud-Ouest tend finalement à s’estomper : l’industrialisation du littoral atlantique, de la France méridionale, les aménagements des métropoles d’équilibre comme Toulouse, Bordeaux, Marseille permettent le dynamisme des Suds et de l’Ouest tandis que le Nord du pays tente de réussir sa reconversion industrielle.
    • Les espaces frontaliers bénéficient de l’ouverture du pays sur l’Europe tandis que les régions au centre géographique sont plus à l’écart des principaux réseaux et flux intra-européens.

    votre commentaire
  • Services ou tertiaires = secteur conquérant = 75% de la population active. Il apparaît toujours dans les paysages de centre-ville mais aussi à proximité des villes, dans le périurbain et les campagnes.

     

    I. Les paysages de commerce en périphérie des villes

    Toutes les villes ont au moins une ou plusieurs zones commerciales avec parfois des multiplex en périphérie. La zone commerciale s'organise autour d'une grande surface et comprend les mêmes enseignes dans toutes les zones.

    Le paysage juxtapose des immeubles et des hangars avec de vastes parkings, et beaucoup de pub.

     

    II. Les paysages de communication et de transport

    • Les aéroports occupent de vastes espaces dédiés. Ces grands consommateurs d'espaces sont éloignés des villes; l'aéroport de Nice est une exception grâce au terrain gagné sur la mer, il est proche du centr-ville. Dimensions artistiques des aéroports grâce à l'imagination des architectes.

    Aéroport = lieu de connexion des différents modes de transports > Roissy connecte les communications aériennes internationales aux communications nationales (Gare TGV Lille - Paris & autoroutes), locales (RER parisien)

    • Le TGV marque fortement les paysages traversés: pour les protecteurs des espaces naturels, cela peut apparaître comme une atteinte à l'environnement. Cependant il y a une recherche dans l'architecture des viaducs et des ouvrages d'art, ce qui marque la volonté d'intégration dans les pays traversés.
    • Les plateformes multimodales combinent les différents modes de transport pour allier la souplesse du transport routier + avantages pour le coût et l'environnement de la voie ferrée (ferroutage) > Plateforme trimodale DELTA 3 (Pas-de-Calais) combine rail, route, voie d'eau.
    • Les plateformes logistiques ont besoin de proximité avec les grandes villes. Elles comprennent les hangars, quais de déchargement + organisation qui permet la rupture de charge de marchandises pour uen redistribution par des petites camionnettes. > Parc d'activité logistique à St Isidore (périurbain de Nice)

    La France des services allie dans ses paysages le pire, zones commerciales sans caractère, et le meilleur, une recherche architecturale pour certains ouvrages d'art et de bâtiments de services, et marque fortement l'espace.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires